L'Afrique

A l'image des hautes cimes du Népal ou du Pérou, le plus haut sommet d'Afrique a toujours suscité l'enthousiasme chez les amateurs d'ascensions. Malgré ses 6000 m, le Kilimandjaro est accessible à de simples marcheurs entraînés et motivés.Plantations de café, bananeraies, forêts tropicales aux multiples cascades, débordant de fougères arborescentes et de lianes, prairies d'altitude parsemées de séneçons géants, hauts plateaux arides aux paysages lunaires et neiges éternelles du sommet.

Le Kilimandjaro se situe entièrement en territoire tanzanien mais il est possible de l'aborder rapidement par son versant Nord kenyan, en traversant le parc d'Amboseli.

Après la déclaration d'indépendance de la Tanzanie, le sommet jusqu'alors appelé Kibo se nomme maintenant " Uhuru Peak", soit "pointe de la Liberté"(5895m).

Il existe de multiples voies pour aller au Kilimanjaro : Marangu ( voie normale), Mweka, Machame, Umbwe, Shira, Loitokitok. En général, il faut compter 6 jours pour en faire l'ascension. La période idéale pour gravir le Kili est en saison sèche, soit en décembre-janvier soit en juin-juillet-août.

Le premier à avoir atteint le sommet est l'alpiniste et géographe allemand Hans Meyer en 1889 par la Marangu route.

J'ai pu atteindre le sommet du Kilimandjaro en compagnie de mon ami Jacques Laufer le 5 janvier 1996 en montant par la Loitokitok route.

Voici quelques photos