Le trail du Petit Ballon

Dimanche 19 mars 2017

Ce dimanche, se déroulait la quatorzième édition du trail du Petit Ballon. Après deux participations consécutives en 2010 et 2011, j'ai eu enfin la possibilité d'y retourner pour une troisième fois. Plusieurs changements sont à noter : d'abord, la fréquentation : de 500 participants , le nombre a doublé et dépasse maintenant les 1000 coureurs largement. Le parcours a été rallongé : de 47 km , il est passé à 52 km et se dessine, grosso modo sur un double 8 , dans l'autre sens que celui proposé avant. De Rouffach, village alsacien à 250 mètres d'altitude, nous voyons au loin notre objectif , le Petit Ballon, perché à 1272 mètres.Y monter... et en revenir... tout simplement! Accusant un dénivellé positif de 2300m, le parcours reste malgré tout assez roulant , moins technique que d'autres trails de la région où la tendance est de corser , parfois exagérément, l'itinéraire, autant en montée qu'en descente. A part une grosse grimpette depuis Wasserbourg jusqu'au sommet du Patit Ballon, près de 800 mètres, il est toujours possible de courir sans rencontrer de gros obstacles. Météo très agréable somme toute, au vu de la journée diluvienne de pluie qui avait marqué la veille de la course, on a eu de la chance. Nuageux d'abord, éclaircies s'élargissant ensuite, vent modéré d'ouest, douceur en général... Nous traverserons d'abord les vignobles , emprunterons de larges allées forestières pour rejoindre le joli hameau d' Ossenbach, en passant par l'abbaye de Schauenberg vers le 11ème kilomètre. Ici, les premières difficultés commencent, avec l'ascension du col du Hirztenstein, au 23ème kilomètre. S'ensuit une belle descente régulière jusu'à Wasserbourg, petit village niché à 500 m d'altitude, d'où l'on entame le plat consistant, la montée au Petit Ballon, par son versant est. De la forêt, on accède aux chaumes. Les derniers mètres se font dans les seules traces de neige encore présentes sur le parcours. Passage au sommet après 4 h 20 d'effort, dans le brouillard et le vent, déjà le 32ème kilomètre et le gros du déniv positif de fait, plus de 2000 mètres... Il ne reste plus qu'à descendre, par le versant sud du Petit Ballon. Nous rejoignons d'abord le col de la Boelensgrab puis celui du Firtsplan . Dernier gros ravitaillement au 43 ème kilomètre à Osenbach. Une dernière côte dans la magnifique forêt ensoleillée, accompagnée du chant des oiseaux, nous fait rejoindre le col de Neuland. Les trois derniers kilomètres se font en plongée sur Rouffach , à travers les splendides vignobles. 6 h 44 d'effort ( 481ème/ 962) , fait de hauts et de bas... Mais l'essentiel est de se faire plaisir et comme dit l'adage : " Petit Ballon, Grand Bonheur !!! ". Et là, ce fut une réussite complète ... Double victoire suisse : Urs Jenzer ( 04h 07) et Corine Kagerer (05h11). Autre membre de l'ETC, Stéphane Deschuyteneer termine en 8 h 08 ( 888ème)

Carte 1 - Itineraire du trail , version 2017

Photo 1 - Cigogne de la vallée d'Alsace

Photo 2 - Départ à Rouffach

Photo 3- les premiers kilomètres dans les vignobles

Photo 4 - A l'assaut des premières collines

Photo 5 - Descente sur Osenbach

Photo 5 - Sous le sommet du Petit Ballon, vue sur Wasserbourg

Photo 5 - Dernière pente avant le sommet, quelques résidus neigeux

Photo 5 - Derniers mètres avant le sommet

Photo 5 - La statue de la vierge au sommet du Petit Ballon

Photo 5 - Ambiance musicale au ravitaillement du 49ème km

Photo 5 - L'arrivée est proche, vue sur Rouffach

Photo 5 - Arrivée à Rouffach, 6 h 44 ' plus tard