L’Ausangate

Le Nevado Ausangate (6372m) est la montagne sacrée régnant en maître sur la cordillère Vilcanota, restée très traditionnelle. Elle est située à environ 100 km au sud-est de Cuzco. La montagne a une symbolique dans la mythologie inca.

Faire le tour de ce sommet, c’est comme faire un pélérinage lors duquel toutes les faces de la montagne peuvent être admirées.
La première ascension de l’Ausangate fut réalisée le 24 juillet 1953 par une expédition autro-allemande comprenant Heinrich Harrer, Heinz Steinmetz, F. März et Jürgen Wellenkamp.

  • L'Ausangate
  • camp de base

L’ascension est habituellement réalisée sur 3 jours, depuis le camp de base :

J1 : Camp de base (4600m) – Camp 1 ou camp moraine (5450 m)
Du camp de base, montée raide dans une moraine instable puis lorsque l’itinéraire disparaît de la vue du camp de base, remontée dans une grande pente herbeuse qui vient buter contre une barre rocheuse. Une sente permet de passer cet obstacle. Le camp supérieur est installé juste au-dessus vers 5 450 mètres, près de la limite avec le glacier. Très belle ambiance depui

J2 : Camp 1 – sommet (6372m) – camp 1

Entre le camp d’altitude et le sommet : pendant deux heures un cheminement sans difficulté (si ce n’est parfois la neige profonde) mène au pied d’une pente neigeuse assez raide entre 5 750 et 5 950 mètres. En général, installation de cordes fixes pour franchir cette pente d’une inclinaison de 45 à 50° sur les derniers mètres. Au col, l’itinéraire bascule en versant sud. Il va alors suivre le grand glacier sud. Pas de difficultés techniques, mais le parcours glaciaire peut être assez crevassé et l’utilisation de raquettes à neige pour arriver au sommet est parfois nécessaire. Entre trois et cinq heures pour parcourir les 530 mètres de dénivelée qui manquent. Retour par le même itinéraire jusqu’au camp avancé

J3 : Camp 1 – Camp de base
Retour par le même itinéraire jusqu’au camp de base
Possibilité après le sommet de revenir directement au camp de base le même jour