Posts in Category: Actualités 2021

13 février : Nouvelles de Bikas et du Népal

Voici des nouvelles de Bikas, l’association humanitaire belgo-népalaise.Il est possible de télécharger le dernier bulletin d’information en allant sur la page humanitaire Bikas ou directement Revue Janvier-Février-Mars 2021
Voici un message de Betty Moureaux, présidente de BIKAS :

« Namaste chers sympathisants de BIKAS,

Tandis que le corona maîtrise notre vie, la situation au Népal s’est lentement normalisée, c’est du moins ce qui apparaît à certains.
Les écoles sont à nouveau ouvertes et les transports publics sont à nouveau bondés.
Maintenant que les touristes sont absents, ce sont les Népalais eux-mêmes qui vont à la découverte de leur propre pays. Nous parlons des bourgeois aisés qui peuvent se le permettre.
A la suite de la pandémie le fossé entre riches et pauvres s’est en effet agrandi.

Les travailleurs du secteur touristique ne restent cependant pas les bras ballants. Ils veulent survivre et travaillent temporairement dans les secteurs de la construction ou du transport. Comme l’offre de travailleurs est élevée, la plupart ne perçoit qu’un salaire très bas.

Le Népal est en plein tumulte maintenant que le gouvernement s’est dissous dans une grand désaccord et que des élections sont pour bientôt. Les politiciens s’accusent mutuellement de corruption et le gouvernement est sous le feu d’une grave critique pour sa gestion de la crise du corona.
Il y a eu jusqu’ici environ 300.000 contaminations et 2.052 patients sont décédés. En comparaison avec l’Occident ces chiffres ne sont pas si dramatiques.

Chez Bikas nous suivons la situation de près et nous restons mobilisés pour ceux qui ont le plus besoin d’aide. Avec vous nous pouvons faire une grande différence pour les moins favorisés.

On trouvera dans notre nouveau périodique ci-joint une information sur nos projets de développement et sur bien d’autres choses encore.

Nous vous souhaitons une agréable lecture
et vous remercions pour votre soutien »

Betty Moureaux, présidente de Bikas & Irene Van Driessche, redaction du périodique Bikas

16 janvier : Première ascension hivernale du K2

 

Ce samedi 16 janvier est le jour de  la première ascension hivernale du K2, le deuxième plus haut sommet de la planète (8611 m) et le seul « 8000 » qui n’avait encore jamais été gravi en hiver. Cet exploit est sans doute le dernier grand  mythe de l’alpinisme qui était tant convoité. C’est une équipe de 10 népalais qui a réussi cette performance.

« Nous sommes fiers d’avoir pris part à l’histoire de l’humanité et de montrer que collaboration, travail d’équipe et une attitude mentale positive permettent de repousser les limites de ce que nous pensons être possible« , a déclaré sur son compte Instagram Nirmal Purja, qui faisait partie de l’expédition.

Cet ancien militaire des forces spéciales britanniques avait déjà  gravi en 2019 les quatorze « 8000« , avec oxygène, en six mois et six jours. Il était le leader de cette équipe avec Mingma Gyalje Sherpa, une autre vedette  de l’alpinisme népalais.

Les dix Népalais se sont rassemblés juste sous le sommet du K2, situé dans le massif du Karakoram et réputé comme l’une des montagnes les plus dangereuses au monde, pour gravir ensemble les derniers mètres en chantant l’hymne national et y planter le drapeau de leur pays.

Connus depuis des décennies pour leur aptitude à la haute montagne, les Népalais n’avaient encore jamais placé le moindre grimpeur sur une première ascension hivernale d’un sommet de plus de 8000 m, une spécialité longtemps restée la chasse gardée des Polonais.

Une poignée d’expéditions avaient tenté l’ascension hivernale, depuis la première en 1987-1988. Mais personne n’était encore monté au-dessus de 7650 m. Toutes s’étaient brisées sur les conditions extrêmes du K2, surnommé la « montagne sauvage« .

Vue sur le K2 depuis Konkordia Place, Juillet 2004