Posts in Category: Humanitaire

19 septembre : Nouvelles humanitaires du Népal et Pakistan

Voici des nouvelles des deux associations humanitaires au Népal ( et Pakistan) que je soutiens :

>> 1° Montagne et Partage

Voici un  résumé des actions de l’association, à travers un message de Gérard Clermidy , président de l’Association :

“Montagne et Partage a été très actif durant cette période avec la réalisation ou le lancement de nombreux projets:

  • Nous avons terminé fin juillet les travaux de construction de l’école secondaire de Madi dans le Térai népalais. Cela a pris un peu de temps compte tenu des aléas propres au pays et des contraintes sanitaires imposées par la pandémie Covid-19, mais la construction est vraiment réussie, solide et esthétique, et répondant à l’ensemble des critères techniques imposés par le cahier des charges. Les équipes sur place ont bien travaillé. Sur le plan budgétaire, nos correspondants permanents sur place Pemba et Tashi ont bien respecté les règles que j’avais imposées. In fine, le projet nous revient à 124 325,28 € au lieu des 135 000,00 € du devis prévisionnel. Si les conditions d’accès au Népal le permettent, une inauguration officielle est prévue mi octobre, avec je l’espère, la présence de l’Ambassadeur de France au Népal. Vous êtes cordialement invités à y participer.
  • Nous avons fin mai donné suite à un appel au secours de familles népalaises du Khumbu particulièrement affectées par l’impact économique de la pandémie de Covid-19. En moins de 10 jours, nous avons mobilisé toute notre énergie et celle de nos donateurs, pour rendre opérationnel un fonds alimentaire d’urgence destiné à 160 familles en situation de grande précarité (Environ 1000 personnes concernées) issues de villages isolés de montagne du Khumbu. La première distribution s’est tenue à Ghat le 26 mai 2020 sous le contrôle et la supervision de Tashi Sherpa, originaire du coin. Les premières familles aidées venaient des villages de Ghat, Chhuthawa, Lhowa, Teka et Thadakoshi; elles ont reçu cette aide alimentaire comme un véritable don du ciel. Une seconde distribution pour 75 autres familles sélectionnées par les autorités locales a eu lieu quelques jours plus tard, dans les mêmes conditions, à Chhheplung et Nachipang, ainsi qu’au Monastère Pema Coling Gunela.  Ce sont au total plus de 6 tonnes de nourriture de première nécessité qui ont été  achétées à Katmandu, transportées sur place (camion et mules) et distribuées (Riz, huile végétale, sel farine, sucre) pour un budget global de 800 000 NRS, soit 6225,60 €. Ce budget a été entièrement couvert par des donateurs individuels sollicités à cet effet via HellAsso, ainsi que par un don substantiel de l’association Solidarkid’s de Marcq-en-Baroeul, si chère à notre vice-président Frédéric Delloye.
  • Enfin, nous avons lancé après de nombreuses procédures techniques et administratives, le projet de fourniture d’eau potable à la communauté villageoise de Ser-Province Diamir de Gigistan-Baltistan (Pakistan). Pour la réalisation de ce projet, nous avons noué un partenariat opérationnel avec l’ONG allemande Pakistan-Hilfe zur Selbsthilfe, qui seule était habilitée à intervenir sur place où tout est sévèrement contrôlé par l’état. Son président Hans Joachim Gerber, avec qui j’ai beaucoup travaillé cet été,  est un ancien Colonel de l’Otan, investi dans l’humanitaire au Pakistan depuis de très nombreuses années. Tout a été scellé par contrat pour garantir la pleine réalisation de ce projet dont le budget prévisionnel s’établit à 6,482.000 PKR, soit 35 352,50 €. Vous trouverez en annexe tous les détails de ce beau projet ainsi que le devis prévisionnel. Je vous demande de transmettre ce projet aux personnes, entreprises ou autres entités proches de vous qui seraient susceptibles de nous aider financièrement. Toute aide, même minime, est la bienvenue. A ce jour, les travaux de terrassement par les villageois pour enterrer les canalisations sont en cours, ainsi que l’acheminement du matériel, ce qui est loin d’être une sinécure dans ce coin difficile d’accès. Voici un lien avec le dossier du projet Pakistan

Comme vous pouvez le constater, en dépit des conditions particulières liées à la pandémie de Covid-19, votre association Montagne et Partage a été très active plusieurs fronts à la grande satisfaction des populations concernées par notre aide. Je reste à votre écoute. Bonne fin d’été à tous. “Keep safe and healthy” comme disent nos amis népalais!

Bien amicalement. Gérard CLERMIDY, Président

  >> 2° Bikas

Il est possible de télécharger le dernier bulletin d’information de l’association belgo-népalaise en allant sur la page humanitaire Bikas ou directement Revue Juillet-Août-Septembre 2020
Voici un message de Betty Moureaux, présidente de BIKAS :

Namaste,

Le virus corona cause beaucoup de misère dans le monde entier. Le Népal n’y échappe pas.
Après quelques semaines de pause, un deuxième verrouillage (lockdown) a été introduit la semaine dernière. La vie quotidienne est au point mort et les gens ne sont plus autorisés à quitter leur domicile. Les écoles restent fermées, il n’y a pas de transport et personne ne sait avec certitude combien de temps cela restera ainsi.Chaque jour, il y a entre 500 et 1000 infections corona et le nombre de décès est passé à 300. Le nombre de décès connus est relativement faible, mais les taux de suicide sont extrêmement élevés. Avec plus de 17 suicides par jour, le Népal est dans le triste sommet mondial. Beaucoup de gens ne voient aucune issue à cette situation désespérée. Les gens n’ont pas de travail, pas de revenus et donc pas d’argent pour acheter de la nourriture ou d’autres ressources vitales.
Au Népal, il n’y a pas de réseau social et rares sont ceux qui ont mis de l’argent à part. Beaucoup dépendent de l’aide des autres.
Il ne faut pas attendre grand-chose du gouvernement népalais. Ils ne font rien d’autre que d’imposer des règles. La corruption, en revanche, fleurit comme jamais auparavant. Ce sont principalement les plus pauvres, les plus nécessiteux qui sont les victimes.

En plus des immenses problèmes de corona, la saison des pluies frappe fort.
Les nombreux glissements de terrain ont pour effet que les maisons sont ensevelies sous les coulées de boue. Les routes ne sont plus accessibles et de nombreuses personnes le paient de leur vie.

Et comme si tout cela ne suffisait pas, dans le sud, dans le Terai, une grande partie de la récolte a été perdue à cause d’un fléau de criquets.

Le Népal traverse une période très difficile, mais avec BIKAS nous continuons à nous engager. Nous aidons avec des rations d’urgence si nécessaire et nous continuons à supporter nos projets.

Informez-vous sur nos projets et sur la situation actuelle dans notre nouveau magazine

Betty Moureaux, présidente de Bikas & Irene Van Driessche, rédactrice du magazine Bikas.

31 mai : Nouvelles humanitaires du Népal

COVID-19/FONDS D’URGENCE ALIMENTAIRE POUR LE NEPAL. BELLE REALISATION DE SOLIDARITE SANS FRONTIERES.
En moins de 10 jours, Montagne et Partage a mobilisé toute son énergie et ses donateurs pour rendre opérationnel un fonds d’aide alimentaire d’urgence destiné à 160 familles en situation de grande précarité (Environ 1000 personnes concernées) issues de villages isolés de montagne du Khumbu.
La première distribution s’est tenue à Ghat le 26 mai 2020 sous le contrôle et la direction de notre correspondant sur place Tashi Birnepali Sherpa. Les premières familles servies venaient des villages de Ghat, Chhuthawa, Lhowa, Teka et Thadakoshi, et ont reçues cette aide alimentaire comme un véritable don du ciel, car elles se sont toutes trouvées du jour au lendemain sans ressources et sans aide depuis l’arrêt de toutes les activités économiques au Népal, due à la pandémie Covid-19.
Une seconde distribution pour 75 autres familles sélectionnées par les autorités sociales locales aura lieu dans les mêmes conditions le vendredi 29 mai 2020. Ce sont au total plus de 6 tonnes de nourriture composée essentiellement de riz, huile végétale et sel qui auront été distribuées. Si le virus Covid-19 n’a pas de frontières, il en est de même pour la pauvreté…
www.montagne-et-partage.com
Photos Tashi sherpa©

 

 

24 mai : Nouvelles humanitaires du Népal

Voici des nouvelles des deux associations humanitaires au Népal que je soutiens :

>> 1° Montagne et Partage

Voici un  résumé de la situation sanitaire au Népal , à travers un message de Gérard Clermidy , président de l’Association :

LANCEMENT D’UN FONDS D’URGENCE ALIMENTAIRE POUR LE NÉPAL

“L’épidémie de la Covid-19 en France  a affecté à des degrés divers bon nombre d’entre nous, et nous espérons que vous avez pu traverser ce temps suspendu en toute sécurité et avec la sérénité qui s’impose, en dépit des difficultés à surmonter.Mais comment le Népal, si proche dans nos cœurs, affronte-t-il cette pandémie mondiale, cinq ans seulement après le séisme de 2015 qui avait laissé le pays exsangue ? Des mesures drastiques de prévention ont été prises par les autorités gouvernementales face à un système sanitaire extrêmement fragile. Si ces mesures très restrictives ont permis d’éviter des victimes, elles ont plongé le pays dans une crise sociale et économique sans précédent, remettant en cause le fragile redressement du pays. Une grande partie de la population qui vit de l’autosubsistance, de petits travaux payés à la journée s’est trouvé du jour au lendemain privée de toute source de revenus. Les activités du tourisme si utiles à nos amis Sherpas se sont arrêtées brusquement, sans aucunes mesures compensatoires de type chômage partiel ou autres fonds de solidarité. Les subsides versés par les expatriés économiques népalais à l’étranger n’arrivent plus. Chacun est laissé à sa propre destinée…

Le Népal, qui compte parmi les pays les plus pauvres du monde, et dont le revenu moyen par habitant est d’environ 70 € par mois, va connaitre une longue et douloureuse période et ne s’en sortira pas sans la solidarité internationale.

Engagée depuis près de 10 ans auprès de communautés les plus défavorisées du pays, particulièrement auprès des enfants, Montagne et Partage entretient depuis des années des liens étroits avec la communauté Sherpa de Ghat dans le Khumbu. L’impact économique et social est fort auprès des plus pauvres de cette communauté qui n’ont plus les moyens de subsistance, que leur apportaient le portage des charges et le tourisme de trekking. Ils sont dans le plus grand dénuement, et certains ont du mal à nourrir familles et enfants. Montagne et Partage a décidé de réagir à cette situation et met en place un fonds d’urgence alimentaire de manière à apporter gratuitement riz, huile végétale et sel à certaines familles en proie à de grandes difficultés pour couvrir leurs besoins alimentaires journaliers. L’évaluation des besoins et la répartition sont faites sur place par les deux correspondants de notre association Pemba Sherpa et Tashi Sherpa, qui se trouvent au plus près de la réalité du terrain, et en capacité d’estimer l’urgence des situations à traiter. Chaque famille bénéficiaire signera un reçu de donation.

Si vous souhaitez à votre façon participer à ce fonds alimentaire d’urgence, sachez que votre aide est précieuse pour aider nos amis népalais dans le dénuement le plus extrême. Vos dons, bénéficiant d’une défiscalisation à hauteur de 66% du montant versé, sont les bienvenus, par chèque bancaire à l’ordre de Montagne et Partage (940, route du Lac 01250 MONTAGNAT), ou par paiement en ligne en cliquant sur le lien https://helloasso.com/associations/montagne-et-partage

PRÉSENTATION OPÉRATIONNELLE ET FINANCIÈRE DU PROGRAMME

Les besoins évalués sur place concernent 160 familles (soit environ 800 personnes) issues des communautés rurales de montagne de Ghat, Chheplung, Teka et Thadakoshi dans le Khumbu. Les habitants de ces villages reculés dépendent du tourisme de trekking d’où ils tirent quelques revenus pour faire vivre leurs familles et envoyer leurs enfants à l’école. Depuis le confinement complet au Népal et l’absence de saison touristique printanière (Pour l’automne, on ne sait pas encore), ces villageois sont totalement privés de ressources. De surcroit, les cultures potagères de printemps ont été grandement affectées à la baisse à cause de conditions météorologique très défavorables au printemps, avec beaucoup de pluie et d’inondations.

L’intervention humanitaire de MONTAGNE & PARTAGE revêt donc un caractère d’urgence, et permettrait aux familles concernées de subvenir à leurs besoins alimentaires primaires pendant quelques semaines et de voir l’avenir plus sereinement.

Ce programme d’aide humanitaire d’urgence permettrait à chaque famille éligible de recevoir un sac de riz de 30 kg, deux bidons d’huile végétale d’un litre chacun, et de 2 kg de sel de cuisine.

En volume total, cela implique l’acheminement total de 4800 kg de riz, 320 litres d’huile végétale et de 320 kg de sel. Cette cargaison serait acheminée par la route jusqu’à Kharikhola au nord-ouest de Lukla, et ensuite par un convoi d’environ 80 mules jusqu’à destination.

La distribution individuelle aux familles serait faite en deux endroits, dans les localités de Ghat et Chheplung, en liaison avec les autorités locales concernées, et sous le contrôle de nos deux correspondants sur place Pemba Sherpa et Tashi Sherpa, en charge de la distribution et supervision du programme. Nous vous garantissons la bonne utilisation de cette aide humanitaire.

Le budget de l’opération comprenant l’achat des marchandises à Katmandu, l’acheminement et la distribution a été évalué à la somme totale de 7000, €, soit environ 43,75 € par famille aidée.

Votre aide est la bienvenue. Nous comptons sur votre bienveillante générosité.

D’avance merci pour votre aide à nos amis népalais.

Gérard CLERMIDY, Président & Frédéric DELLOYE, vice-président

  >> 2° Bikas

Il est possible de télécharger le dernier bulletin d’information de l’association belgo-népalaise en allant sur la page humanitaire Bikas ou directement Revue Avril-Mai -Juin  2020
Voici un message de Betty Moureaux, présidente de BIKAS :
“Cher sympathisant de Bikas, namasté

Comme partout dans le monde le Népal est durement touché par la crise du coronavirus. Après les deux première contaminations enregistrées, il y a eu un long calme. Mais la semaine passée on a vu une croissance exponentielle à cause de laquelle l’agitation croît dans le pays. On compte officiellement plus que 600 contaminations depuis quelques jours et on déplore deux morts. Les deux victimes étaient jeunes et originaires de régions totalement différentes.
On n’a plus de travail, donc plus de revenu et il n’y a pas de filet de sécurité sociale sur lequel compter.
Acheter la nourriture quotidienne et les produits d’hygiène devient impayable pour beaucoup.
Une catastrophe humanitaire menace la population pauvre et sans abri.

Bikas n’est pas resté les bras croisés et nous avons déjà pu aider des centaines de familles et d’individus dans le besoin.
La fin n’est pas encore en vue…il faudra encore de l’aide.

Dans notre nouveau périodique on pourra lire davantage à propos de la situation au Népal, de nos projets et de bien d’autres choses encore”

Betty Moureaux, présidente de Bikas & Irene Van Driessche, rédactrice du magazine Bikas.

15 février : Nouvelles humanitaires du Népal

Voici des nouvelles des deux associations humanitaires au Népal que je soutiens :

>> 1° Montagne et Partage

En 2020, cette association franco-népalaise dirigée par Gérard Clermidy fête ses 10 ans. Dix années d’action humanitaire au service des populations parmi les plus déshéritées du Népal, particulièrement les enfants.Un gros projet à venir est celui de la construction de la Shree National Secondary School, à Madi dans le Parc National du Chitwan au SO de Katmandou. Voir informations sur la page humanitaire Montagne et Partage ou sur le site montagne et partage 

Voici un message de Gérard Clermidy, président de Montagne et Partage :

“Cher adhérent/donateur de Montagne et Partage en 2019,

Voici  quelques photos et informations sur la dernière mission bénévole de Montagne et Partage au Népal (Tous frais de transport aérien et de dépenses sur place pris en charge par nous-même) . Plus de 100 kms à pied, d’interminables heures sur les routes dangereuses et défoncées du sud du Népal, quelques petits bobos, mais en récompense de nos efforts de de toute l’énergie dépensée, de beaux sourires d’enfants, quelques paysages inoubliables, mais surtout le conviction sincère que ce que nous faisons est utile, et que l’argent de Montagne et Partage est bien utilisé. Nous sommes très satisfaits du programme pluriannuel des bourses scolaires (près de 50 enfants aidés dans leur cursus scolaire), et du début des travaux de notre nouvelle école à Ratni dans le sud du Népal, près de la frontière indienne.

Les besoins à satisfaire sont immenses, et les ressources à y consacrer sont sans cesse à renouveler… Cela fera l’objet de notre prochain appel de cotisations ou dons en 2020 (On compte sur vous …), année qui marquera le dixième anniversaire de l’existence de Montagne et Partage. A cette occasion on vous préparera un petit magazine qui fera la synthèse de tout ce que l’on a réalisé pendants ces dix année d’engagement solidaire, où rien n’aurait été pleinement possible sans vous.

C’est pourquoi je tenais à vous remercier pour votre générosité en 2019, et surtout vous souhaiter de belles fêtes de fin d’année dans la joie et le partage, surtout en pensant à ceux qui traversent des moments difficiles.

Gérard CLERMIDY, Président

>> 2° Bikas

Il est possible de télécharger le dernier bulletin d’information de l’association belgo-népalaise en allant sur la page humanitaire Bikas ou directement Revue Janvier-Février-Mars 2020
Voici un message de Betty Moureaux, présidente de BIKAS :

” Namaste,

Grâce à l’action ‘Visit Nepal 2020’ ce pays passe sous les feux des projecteurs.Ce magnifique petit pays himalayen a de grands atouts et il les joue maintenant.On espère un doublement du nombre des visiteurs. Non seulement la nature mais aussi la culture peut inciter les touristes à visiter le pays. Ici au Népal on est reçu avec une hospitalité sans égale.Un voyage au Népal reste une expérience pour la vie et beaucoup y retournent pour découvrir divers aspects du pays.Nous espérons qu’avec cette action ‘Visit Nepal 2020’ un peu d’argent s’infiltrera jusqu’aux plus pauvres du pays. Qu’il puissent également profiter des revenus supplémentaires que l’on espère recevoir.

Nous ne travaillons pas seulement à la promotion du beau Népal, mais poursuivons entre-temps nos projets à petite échelle, nous appuyant sur 30 ans d’expérience. Nous faisons ainsi une grande différence pour ceux qui en ont vraiment besoin. Ce n’est qu’avec votre soutien, pour lequel nous sommes très reconnaissants, que nous pouvons réaliser cela.

Dans notre nouveau périodique on pourra e.a. lire que Carine et Paul donnent des formations dans plusieurs écoles dont la Brick Children School.
A Mane Vigur les travaux de réparation au système d’adduction d’eau sont momentanément interrompus à cause de la rigueur de l’hiver tandis qu’à Manjuwa le contrat est signé et les travaux commencent. La construction de l’école de Thulo Haku entre dans sa phase finale pendant qu’on fabrique du matériel scolaire sur mesure. Avec Construis-moi un village nous voulons étendre notre champ d’activité à la vallée du Langtang.
On pourra lire cela et bien d’autres choses dans notre nouveau périodique ”

Amicalement,
Betty Moureaux,
présidente de BIKAS asbl

23 juin : Nouvelles de Bikas et du Népal

Voici des nouvelles de Bikas, l’association belgo-népalaise que je soutiens sur le plan humanitaire. Il est possible de télécharger le dernier bulletin d’information en allant sur la page humanitaire Bikas ou directement Revue Avril-Mai-Juin 2019

Jean-Luc

Voici un message de Betty Moureaux, présidente de Bikas :

” Namasté,

Le début de l’année est traditionnellement une période très active pour les alpinistes au Népal. Le pays a donc été mentionné plusieurs fois dans la presse internationale, heureusement aussi en positif.

Le Sherpa Kami Rita a gravi deux fois le sommet de l’Everest en une semaine et a établi ainsi le record à 24 ascensions du plus haut sommet du monde.

Bikas atteint d’autres sommets avec plus de 100 projets de développement réalisés en 30 années d’existence.
Notre champ d’action se situe principalement dans les régions reculées et au profit de ceux qui en ont le plus besoin.
Le 30 juin nous clôturons notre jubilé de 30 ans par une grand journée népalaise à Mol. Nous espérons de tout cœur pouvoir vous y accueillir.

Dans notre nouveau périodique on pourra lire e.a. comment les écoles que nous avons financées à Khandbari et Likhu ont été inaugurées avec de la musique et des danses.
Le projet d’adduction d’eau Mane Vigur dans le district de Ramechhap va alimenter en eau les quatre villages voisins.
Les nouveaux blocs sanitaires de Tawal ont été partiellement fiancés par Bikas et sont actuellement en service en même temps que la nouvelle école.

Amicalement”
Betty Moureaux
Présidente vzw BIKAS asbl